Menu Retour accueil
 >  Parents d'élèves  >  Rôle du parent délégué

LE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL DE CLASSE

Trop souvent, les parents délégués connaissent mal le champ d'action du conseil de classe et les procédures. Pour les aider dans leur rôle de conseillers, voici quelques rappels...

Son rôle, sa composition

Son rôle
Lieu de décision pour l'évaluation des élèves au lycée, notamment en matière d'orientation, le conseil de classe est aussi un lieu de dialogue et de concertation entre tous les acteurs de la communauté éducative, en particulier, les élèves et les parents par le biais de leurs représentants.
Le conseil de classe s'attache à évaluer le travail et les résultats de chaque élève, dont il examine le projet personnel, afin de l'aider dans sa scolarité et ses choix d'études. Il se réunit au moins 3 fois par an. Il a un rôle déterminant lors de la réunion du dernier trimestre et émet des propositions d'orientation qui préparent la décision du chef d'établissement.

Sa composition
Présidé par le chef d'établissement (ou son représentant), il est composé des enseignants de la classe, des deux délégués des parents d'élèves désignés par les associations représentées au conseil d'administration, des deux délégués d'élèves élus par leurs pairs, du conseiller principal d'éducation (CPE) et du conseiller d'orientation.
Attention : les parents ne sont présents ni dans les conseils des classes préparatoires (CPGE) ni dans ceux des sections de techniciens supérieurs (TS). D'une manière générale, pensez qu'un délégué de classe est d'autant plus efficace qu'il est formé, qu’il connaît le fonctionnement de l'établissement, les possibilités d'intervention,l’actualité de l’éducation et, bien sûr, la PEEP dont il est le représentant dans la classe.

Documents à télécharger

Le conseil de classe

Les textes officiels indiquent que, lors du conseil de classe, “l'évaluation ne saurait se borner à un simple constat chiffré. Il convient, en effet, de valoriser les acquis, même modestes, les savoirs maîtrisés, les capacités, les compétences, les talents, même non scolaires", notamment pour les élèves éprouvant des difficultés. Il est demandé de mettre l'accent sur leurs capacités et leurs acquis et de leur proposer des objectifs personnalisés. Chaque membre du conseil peut intervenir et apporter ses observations, voire ses explications, en particulier quand on note chez un élève une brutale chute des résultats, un changement radical de comportement...

La participation des parents d'élèves

Les textes mentionnent que les heures de réunion des conseils d'école, des conseils d'administration, des conseils de classe et des conseils de discipline sont fixées de manière à perettre la représentation des parents d'élèves.
Dans le second degré, le calendrier de ces réunions doit tenir compte des horaires des classes et, selon les périodes, des spécificités de l'établissement, du caendrier des activités scolaires, du calendrier de l'orientation et des examens. Le chef d'établissement, lorsqu'il doit procéder à des adaptations en fonction de ces contraintes, organise une concertation péalable avec les représentants des parents d'élèves  après consultation des représentants des enseignants et des élèves.

Dans le cas où un représentant de parents d'élèves maîtrise mal la langue française, à l'écrit en particulier, tous les moyens de traduction et d'explicitation devront être recherchés par l'administration.

Texte de référence

Le conseil de classe en pratique

Vous avez accepté d'être délégué de parents pour une classe. Votre participation est essentielle, vous êtes le trait d'union entre les familles et l'établissement. L'expérience montre que le rôle du délégué parent est important et déterminant lorsque le conseil de classe ne connaît pas bien l'enfant et son environnement car il apporte à l'équipe éducative dans son ensemble des éléments qu'elle n'a pas toujours. Il peut poser des questions amenant les enseignants à mieux préciser leur position et leur apporter un éclairage différent.

Textes de références :
Articles R421-50 à R421-52 du code de l’éducation
Circulaire n°2006-137 du 25 août 2006
Circulaire n°98-119 du 2 juin 1998

LES PRINCIPES DE BASE

Vous êtes délégué de classe PEEP, titulaire ou suppléant. Nommé par le chef d'établissement sur proposition de votre association, vous avez tout au long de l'année un triple rôle que vous devez remplir en étroite liaison avec votre association :

• représenter les parents des élèves de la classe auprès des professeurs et pendant le conseil,
• transmettre au responsable de votre association les informations sur le fonctionnement de la classe et les remarques des parents ou élèves pour qu'il puisse rendre son action plus efficace,
• représenter l'association, dont vous êtes le mandataire, auprès des parents pour leur faciliter l'accès aux informations et services offerts par la PEEP. En outre, concernant l’orientation d’un élève, lorsqu’il y a divergence entre les décisions du conseil de classe et les souhaits des familles, vous avez un rôle de conciliation. Vous pouvez être amené à soutenir et accompagner les parents qui désirent s’engager dans une procédure d’appel.
AVANT LE CONSEIL DE CLASSE

N'attendez pas que les parents vous appellent. Outre que cette démarche est parfois difficile, pensez que certains enfants en difficultés ont besoin de votre aide

En premier, il convient d’ouvrir un cahier ou des fiches pour l'année complète : 1 page ou 1 fiche par élève sur laquelle vous noterez tout ce qui concerne l'élève (conversations avec les parents, notes pendant le conseil de classe…). Vous emporterez ces documents au conseil.

Contactez les parents par téléphone ou par l’intermédiaire d’un questionnaire. Le téléphone permet un contact direct mais demande du temps.

La PEEP siégeant au Conseil Supérieur de l’Education (CSE), ses représentants sont en droit d’obtenir les coordonnées des parents d’élèves ayant autorisé leur communication aux fédérations reconnues. Vous serez ainsi en mesure de contacter les parents de votre classe par courrier, e-mail ou téléphone. Si vous choisissez les appels téléphoniques, présentez-vous et donnez quelques informations (date et rôle du conseil de classe…). Ne suscitez pas de faux problèmes par des questions trop dirigées, posez des questions concrètes, les réponses vous seront utiles lors du conseil. Notez au fur et à mesure les réponses sur la fiche de l'élève. En fin d'entretien, laissez vos coordonnées aux parents qui pourront vous appeler après le conseil.

Le questionnaire est la solution généralement adoptée (voir modèles ci-dessus).

Une version numérique peut aussi être distribuée par mail sous forme de formulaire aux parents de la classe.
Si des problèmes vous sont signalés
Vérifiez-en l’existence et croisez les informations auprès de plusieurs parents et/ou de plusieurs enfants. L'efficacité de vos interventions dépend de leur crédibilité. Vérifiez également leur pertinence et prenez conseil auprès du parent référent lorsqu’il existe ou des responsables de l’association.

Prenez contact avec les professeurs
Certaines situations familiales ou certains problèmes de classe n'ont pas à être débattus au conseil de classe, mais de préférence avec le professeur principal, le conseiller d'éducation ou le chef d'établissement. Si nécessaire, prenez contact avec les professeurs des matières principales ou des matières présentant des problèmes, et éventuellement accompagné de l'autre délégué. De manière générale, on ne peut critiquer ouvertement un enseignant sur sa méthode d’enseignement, a fortiori lors d’un conseil de classe. Il est préférable de voir l’enseignant concerné et/ou de s’en référer au responsable PEEP de l’établissement qui entamera une démarche auprès du chef de l’établissement.

Pendant le conseil de classe

Vous n'êtes pas des spécialistes et ne devez donc pas vous comporter comme un enseignant de plus mais vous ne devez pas non plus faire de complexes, vous apportez dans les conseils un regard de profane et des informations extérieures.

Arrivez suffisamment tôt, vous pourrez parler avec les élèves et éventuellementl'autre délégué parent.

Demandez éventuellement un tour de table si ce n'est pas fait, il vous permettra de vous présenter mais aussi d’identifier les différents acteurs du conseil, et reporter leur nom sur le compte-rendu.

Dans un premier temps, compte rendu général du travail et du comportement de la classe par le chef d'établissement (ou le professeur principal), puis compte rendu par chaque professeur pour sa discipline. Les professeurs excusés peuvent (devraient…) avoir préparé un mot pour leur matière. Cette partie du conseil fera l’objet d’un compte rendu écrit à l’intention des parents de la classe.

Examen des résultats scolaires de chaque élève (notes, progression, points forts, points faibles, souhaits d’orientation ou événements familiaux ou extérieurs pouvant amener à mieux connaître l’élève). Notez précisément les appréciations données par chaque intervenant, vous serez ainsi en mesure de répondre aux familles si elles vous interrogent et de rappeler un élément important lors d’un prochain conseil. Regardez les notes, apportez les précisions utiles que les parents vous auront autorisé à transmettre. N'hésitez pas à poser des questions. Pour les cas très problématiques, gardez à l’esprit qu'il existe peut-être des points forts qui auraient été négligés et pourraient servir d'appui à l'orientation. Tout ce qui est dit sur les élèves en conseil de classe est confidentiel, ces informations ne peuvent être transmises qu'aux familles concernées. Evitez de vous étendre sur le cas de votre propre enfant, voyez-le plutôt avant le conseil avec les professeurs concernés. Pour suivre tous les élèves individuellement trimestre après trimestre, vous pouvez vous munir d’un « tableau de bord » qui réunira toutes les données que vous avez sur l’élève et que vous pourrez compléter pendant ou après le conseil (par élève, par matière, par trimestre).

En cas de problème individuel de professeur. Evoquer au conseil de classe un problème particulier avec un professeur n’est pas opportun, parlez-en aux responsables de votre association avant le conseil pour envisager les suites à donner.

Après le conseil de classe

Rédaction d’un compte-rendu
Il doit être clair et concis et ne comporter que des appréciations collectives sur la classe et les réponses d'ordre général données aux questions posées par les parents, les cas individuels ne sont pas abordés. Il peut être rédigé avec l’autre délégué (ou chacun son tour). Les coordonnées des rédacteurs doivent être notées.

Diffusion du compte-rendu
Par l'intermédiaire de l'établissement. Photocopiez le compte-rendu (chacun son tour avec l’autre délégué) à raison de 1 par élève, 1 pour l'administration à remettre au secrétariat selon les modalités convenues entre les associations et l'établissement.
Vous pouvez aussi utiliser les adresses e-mail dont vous disposez pour diffuser le compte-rendu.

Témoignages de parents

POURQUOI AVEZ VOUS CHOISI DE VOUS IMPLIQUER COMME PARENT DELEGUE CETTE ANNEE ?
  •  Parce que les parents ont la chance d'avoir une place statutaire au sein de l'établissement et qu'il est important pour nos enfants de la tenir, afin d'exprimer suffisamment tôt les difficultés que les parents pourraient relever dans l'organisation.
     
  • Parce que je veux connaître l'ambiance de la classe, les professeurs et leur ressenti sur le travail réalisé par les élèves. De plus c'est intéressant de collecter les infos des parents et d'en être le porte-parole.
     
  • Pour être mieux informée de la vie au collège.(Collégiens, professeurs et administration)
     
  • Je me présente comme parent délégué depuis de nombreuses années pour suivre la classe de mon fils et parce que peu de parents on la possibilité d'occuper cette fonction.
     
  • Je suis parent délégué depuis que ma fille est au collège, je trouve que cela permet de voir les professeurs différemment, de mieux suivre la scolarité des enfants et de se rendre compte du fonctionnement global de l'établissement.
     
  • Depuis que mes enfants sont au collège, j’ai toujours été parent délégué. Cette année, la seconde est une année charnière de part les nouveaux programmes, ce qui me permet d'avoir un retour direct des professeurs par rapport aux différentes matières.
     
  • Il me semble important de pouvoir avoir un regard direct sur la vie du lycée. Nos ados ne sont pas toujours des intermédiaires objectifs, les occasions de contacts avec l'établissement sont rares ,il est important en tant que parents de saisir ceux qui existent et de faire le lien avec les parents qui n'osent ou ne peuvent pas s'impliquer.

CE PREMIER CONSEIL, QU’EN AVEZ-VOUS PENSE ?
  • j'ai trouvé qu'il y avait une bonne écoute de la parole des parents et des idées ou suggestions qu'ils apportent. Le timing est respecté (1h30). Le conseil était bien préparé.
     
  • Très bonne expérience. Un peu rapide, mais enrichissant.
     
  • Cela a permis de faire le point sur la classe en général.
     
  •  Echanges très positifs entre les différents intervenants
     
  • lL a été bien mené mais avec 35 élèves/classe le cas des derniers est malheureusement traité plus rapidement!
     
  • Plutôt un peu déçu de la vitesse à laquelle il s'est déroulé. Peu d'intérêt envers les élèves en difficultés, beaucoup de sanctions (certainement justifiées), mais sans réelle recherche des causes.
     
  • L’expression est libre et sans contrainte et donne l’assurance d’être entendu.Un compte rendu est rédigé par nous même. Pour mon premier conseil de classe, je n’ai pas été surpris. Seulement un peu d’appréhension au début aux vues de nouvelles têtes, mais cela se dissipe assez rapidement. Il y a juste que cela défile assez rapidement, on a tout juste le temps de noter les appréciations pour chaque élève.
     
  • Le conseil de classe de la TERMINALE L 2 c'est bien déroulé j'ai apprécié la rigueur des professeurs qui semblent bien connaître leurs élèves
     
  • le proviseur a apporté des réponses très claires aux différentes questions
     
  • Horaires totalement inadaptés : mercredi 15h30, 2°) Premier sentiment : Qu’est-ce que je fais là, 3°) Attitude désinvolte des enseignants, personne ne se présente, ni ne nous demande qui nous sommes, aucune présentation du fonctionnement de l'établissement, les enseignants se connaissent et s'expriment chacun leur tour sans préciser la matière qu'ils enseignent, sans nous regarder, nous sommes totalement invisibles, 4°) En fin de séance nous sommes obligés de leur demander s'ils veulent un compte rendu et pour quand, tout le monde s'étant levé et préparé à partir, 5°) Côté positif : Très grande implication des enseignants vis à vis des élèves, un intérêt vif et surtout une perception humaine de chaque cas, Conclusion: Le positif va effacer l'ardoise du négatif pour cette fois. lors du prochain conseil je me permettrai en début de séance de leur faire une remarque sur notre ressenti et leur rappeler que tous les parents ne sont pas des pro du fonctionnement des conseils de classe au lycée
     
  • Très bien, cela se passe assez vite (1h30 au total avec un bilan par matière fait par chaque professeur, puis un bilan par élève) la prise de note doit donc être assez rapide mais en général cela suffit. Chacun peut s'exprimer à son tour ou faire remonter les observations des parents ou des élèves pour les délégués-élèves.

QUEL MESSAGE VOUDRIEZ VOUS TRANSMETTRE AUX AUTRES PARENTS QUI HESITENT A REPRESENTER LA CLASSE DE LEUR ENFANT ?
 
  • Que cela ne prend pas beaucoup de temps d'être parent délégué (1 fois par trimestre) et que plus on est nombreux (au moins un titulaire et un suppléant), meilleure est notre présence. Il faut savoir partager les taches. Il ne faut pas non plus avoir peur que cela nuise à l'enfant. Les équipes enseignantes font la part des choses entre l'engagement du parent et le travail de l'enfant. (Il n'y a pas de conflit d'intérêt )
     
  •  Il faut se lancer, pour moi ce fut un premier conseil cette année, et franchement je ne suis pas déçue. Nous sommes là pour représenter toute la classe. La charge de travail n'est pas du tout importante, même si avant ce premier conseil je sentais un peu le stress monter ..... Je conseille à tout le monde de vivre cette expérience au moins une fois.
     
  • Que cela permet de mieux comprendre ce qu'est une classe et comment elle fonctionne.
     
  • Ne pas hésiter à s'investir
     
  • l n'y a aucune difficulté à assister au conseil de classe et à occuper la fonction de parents délégués les inconvénients sont les horaires de conseil à 16h, il nous faut demander des repos pour pouvoir y assister, ou le délai entre l'information de la date du conseil et la date est trop court pour s'organiser professionnellement.
     
  • Je pense qu'assister à un conseil de classe est une bonne expérience
     
  • Intéressant, l'impression d'être utile pour les autres parents.
     
  • Et pour ceux qui hésitent, je voulais seulement dire que c’est un enrichissement personnel qui permet à chacun de pouvoir s’exprimer et s’affirmer socialement.Les élèves délégués participent également à ces conseils d’école, cela leur procure des réflexions pour la vie de la classe. En espérant que cela motive certains parents
     
  • N'hésitez pas le temps passe vite. Nos enfants ont besoin de vous.
     
  • L'entrée en seconde est un âge charnière pour nos jeunes, il est important de garder le contact avec eux et surtout une perception plus juste de leur personnalité parfois très différente chez nous et au lycée. Il me paraît d'autant plus important de savoir ce qui se passe et d'avoir la perception d'autres adultes ainsi que de leurs camarades par le biais des délégués. Par ailleurs la compréhension du fonctionnement de l'établissement est un plus non négligeable
     
  • Si leurs horaires de travail leur permettent d'être disponible le soir, c'est une opportunité à saisir afin de pouvoir s'impliquer à la vie scolaire de leur(s) enfant(s).
     
  • Ceci ne représente pas une grosse charge de travail : le moment intéressant c'est le conseil lui-même : un moment de rencontre avec tous les professeurs et qui permet de percevoir le milieu, les conditions et l'ambiance de travail de nos enfants dans chaque matière. Ensuite il faut quand même rédiger rapidement un compte rendu mais cette charge peut être partagée avec l'autre délégué de classe FCPE
La PEEP, c'est 200 000 familles réparties en 5 000 associations sur tout le territoire. Ni de droite ni de gauche, la PEEP est attachée à l'école publique et à la laïcité, elle est aussi indépendante de tout syndicat et de toute religion. Les parents PEEP mettent la question éducative au centre de toutes les attentions. Leur unique préoccupation est l'intérêt de l'enfant dans le système éducatif français.
Maison de la PEEP
19 rue Augereau
38000 GRENOBLE

Secrétariat
04 76 87 23 35
peep38@gmail.com

Prêt de Manuels Scolaires
04 76 46 14 04
peep_bs_grenoble@hotmail.com

©2015 - COM & NET - Infos légales - Plan du site